Parrot OS s’améliore

Le piratage populaire Linux distro Parrot Security met à jour la version 3.5, crée Cryptkeeper, Kernel et des outils de piratage supplémentaires

Si vous êtes un pirate, pentester ou un chercheur de sécurité, cette nouvelle particulière devrait vous intéresser. Le meilleur système d’exploitation Linux après Kali, Parrot Security a été mis à jour. Le Parrot Security v3.5 nouvellement mis à jour apporte des outils de piratage d’informations, de nouveaux CryptKeeper et Kernel avec de nombreuses nouvelles fonctionnalités.

La nouvelle version était en développement depuis plus de 2 mois selon les développeurs Parrot Security. Il vient un peu plus de deux mois après la première et la dernière mise à jour de maintenance de la série Parrot Security OS 3.4, et comprend de nombreuses améliorations et de nouvelles fonctionnalités, en commençant par le support virtuel natif VirtualBox et VMware et le dernier, à long terme Pris en charge Linux 4.9.13 kernel.

« Cette mise à jour a pris beaucoup de temps (2 mois), car nous n’avons pas seulement mis à jour et testé de nombreux paquets de Debian, mais nous avons également essayé de jouer avec de nouvelles fonctionnalités et avons abandonné certains anciens et obsolètes », a déclaré l’annonce d’aujourd’hui. « Sur une note plus brillante, VirtualBox natif et le support invité VMware est maintenant inclus par défaut ».

Quoi de neuf avec Parrot Security 3.5 Linux Distro?

Comme vous le savez probablement, Parrot Security est peut-être la distribution Linux la plus populaire après Kali Linux parmi les pirates informatiques, les pentesters et les chercheurs en sécurité. La nouvelle mise à jour continue à s’appuyer sur cette popularité. La nouvelle version de Parrot Security dispose d’un support d’impression prêt à l’emploi via les derniers pilotes CUPS (Common Unix Printing System), un support expérimental pour l’environnement de bureau Cinnamon, la réinstallation de l’utilitaire de montage ZuluMount pour zuluCrypt et Cryptkeeper crypté Outil de gestionnaire de dossiers.

De plus, il est livré avec virt-manager, un gestionnaire de machine virtuelle KVM (Kernel-based Virtual Machine) et LXC (Linux Containers), l’outil graphique SiriKali pour gérer les dossiers cryptés avec eCryptfs, EncFS, CryFS, SecureFS ou GocryptFS. En tant que clavier virtuel à bord.

Outre ce qui précède, la nouvelle distro Parrot Security Linux comprend différents outils de piratage qui ont été mis à jour. En outre, les développeurs de Parrot Security disent que de nombreux autres outils de piratage qui n’étaient pas disponibles jusqu’à présent ont été inclus. Parrot Security OS 3.5 est également livré avec les mises à jour de sécurité publiées en amont pour Debian Testing (Debian GNU / Linux 9 « Stretch ») et Debian Sid.

La nouvelle version apporte également Firefox 51, qui comporte des correctifs de sécurité et des plugins à jour, ainsi que des configurations par défaut améliorées et propres. Les paquets gtkdialog, penmode, airmode ont été supprimés de cette version, y compris leurs dépendances.

Vous pouvez télécharger ici la nouvelle version de Parrot Security Linux distro

Pour infemoz SI, c’est sans aucun doute une des meilleures distributions Linux pour la sécurité informatique.

A voir aussi : Infemoz : Apple a déjà corrigé les failles WikiLeaks